Concerts

Newsletter CCV

 

Dominique A - INTW - Ramonville Saint Agne

Tu parlais de ton modèle pour les concerts solo qui était Joseph Arthur, je pense que ça l'est toujours, avec cette fameuse technique de sample avec sa folk. Est-ce dans l'avenir, tu penses le refaire, parce que tu disais justement que pour arriver à un tel niveau de perfection, de maîtrise, il faut vraiment en faire beaucoup.
Ben le truc de Joseph Arthur, le truc qui m'a vraiment impressionné, c'est ben ouais c'est la maîtrise du truc et le fait que ça fonctionne incroyablement bien. Maintenant lui n'est pas très très expansif. Moi le plaisir que j'ai aussi par rapport au truc solo c'est qu'il ait un rapport privilégié avec les gens aussi, qu'il y ait un truc en retour, c'est-à-dire que les gens me réclament des trucs et que moi je les joue de mon côté. Je veux pas arriver aujourd'hui au truc où je maîtrise bien parce que justement ça figerait, de la même façon qu'en groupe on est un peu figé par rapport à ça. Là j'ai pas envie de perfectionner trop. Maintenant le système des pédales et tout, je le maîtrise assez bien pour me tirer de toutes situations un peu délicates à part où tout part en carafe évidemment.

Comme à Lyon.
Comme à Lyon oui.

Il ne s'est rien passé cette fois-ci à Lyon ? Parce qu'apparemment t'as toujours des plans foireux.
Non non non, c'était étonnement normal (rires).

Bon t'as fait une petite tournée en Espagne, ça s'est passé comment ?
Très bien. Super oui.

Les gens étaient réceptifs ?
Oui oui très bien oui ; y'a eu des soirs plus ou moins bons, mais dans l'ensemble j'ai eu de très bons échos de ça.

Tu commences à percer peut-être là-bas. Avec Greenufos
Ah oui oui, y'a une vraie reconnaissance là-bas dans le truc indé de la scène française ; là dans les trucs de Rock Deluxe qui est le plus gros canard indépendant là-bas, sur les classements de fin d'année, t'avais Expérience en " 2 ", j'étais en 5ème tu vois, on va dire que c'est la hype la France là-bas un peu, mais en termes commerciaux, c'est dérisoire bien sûr. Ecoute c'était en 97 il me semble, avec Françoiz on était allé faire un concert en duo à Valence, et y'avait 200 personnes dans la salle qui connaissaient les chansons quoi, qui réclamait les morceaux. Donc c'était déjà le cas déjà y'a quelques années, c'est de plus en plus le cas. C'est-à-dire qu'il y a vraiment un public.

D'autres expériences à l'étranger en vue ?
J'aimerais bien. Il paraît que la Pologne, ils voudraient qu'on aille là-bas ?

La Pologne ?
Ouais, ben Françoiz Breut y a été, et suite à ça. Yann Tiersen y a été aussi.

Parce que nous sur notre site, on a eu des messages par exemple de gens du Québec qui sont vraiment intéressés.
Ben les pays francophones oui, Québec, Suisse… mais bon moi les pays qui m'attirent ce sont les pays non francophones bien évidemment. Maintenant je ferai plus des pieds et des mains pour aller jouer n'importe où, à tout prix. Par exemple, à un moment donné mon obsession c'était d'aller aux Etats-Unis. Maintenant je me dis les Etats-Unis pourquoi faire ? Tant que les disques ne sont pas distribués… La base c'est qu'il y ait une distribution d'abord et après tu vas. Mais quand t'as pas de distribution…. Tu te fais plaisir et encore… Donc là c'est très bien, je reviens à Françoiz parce qu'elle commence à être diffusée un peu partout : en Angleterre, en Italie - elle finit une tournée en Italie -, son disque va sortir en Allemagne, je crois qu'en Australie elle est sortie, aux Etats-Unis y'a une distribution en import, donc là ça vaut vraiment le coup, ça correspond à quelque chose, ça correspond aussi à une mini-attente je dirais. Ça moi je l'ai pas, j'ai pas ce truc à l'étranger donc… Bon s'il y a des opportunités, je les saisirais volontiers. Ce sera en solo si ça se fait. A part au Québec, où on va y aller en groupe.

Vous allez y aller ?
Oui cet été aux Francofolies de Montréal.

Bon Dominique A, t'es quelqu'un qui bouge pas mal ; Provins, Nantes, Bruxelles, Cherbourg, Paris. T'es quand même quelqu'un du Nord, au-dessus de la Loire. Pourtant j'ai l'impression qu'Auguri est un album assez latin en fait. Y'a eu des morceaux un peu mambo sur La mémoire neuve
… mambo frigides (rires).


… mais bon le Sud ne semble pas très loin, t'as le Pirée, Burano, Auguri, t'as Antonia qui même si c'est inspiré d'une fille venant de l'Est qui tire quand même sur l'Espagne un peu. T'as aussi une affiche genre, on se croirait dans l'arrière pays niçois où je sais pas où.
C'est à Sète en fait. Toutes les photos ont été faites à Sète.

Ah c'est à Sète. C'est une photo de Richard Dumas aussi ?
Oui oui, c'est la même série en fait.

affiche_tournee_auguri_2002_medium.jpg

Donc c'est un peu nouveau ce côté latin chez toi ?
Ouais ouais. Mais en fait c'est vraiment lié à l'Espagne. C'est-à-dire qu'à force d'aller en Espagne jouer régulièrement, et puis c'est aussi l'Andalousie quoi. C'est vraiment lié à ça.

La fanfare de Ronda…
Ouais et c'est vraiment lié à l'enregistrement du disque de Françoiz à Ronda pendant un mois, je suis vraiment tombé amoureux de cet endroit là. Donc ouais, c'est vraiment un truc que je ne connaissais pas chez moi. Ça va plus au Sud maintenant c'est clair. Y'avait cette volonté d'appuyer ce coté-là, jusque dans le titre, bon ça a un coté un peu démonstratif mais bon des fois, à force de jouer sur le non-démonstratif, j'ai l'impression de ne pas être assez clair des fois donc là j'en ai rajouté une couche.

Cette idée d'affiche c'est…
C'est un parie idiot en fait. C'est-à-dire que Richard Dumas a tiré cette photo là et dès que je l'ai vu j'ai dit " ah oui ça c'est une affiche de tournée ", et puis j'ai vu que les gens autour de moi réagissaient assez mollement pour me dire " ah ben tiens je vais en rajouter une couche " et ça a marché. Aujourd'hui je regrette un peu (rires). J'ai vraiment une tronche de con.

Je vais pas te dire ce qu'il s'est dit sur notre forum, mais bon…
Oui oui, ça doit être assez rigolo.

Y'en a certains qui ont parlé de Danny Brillant quand même…
Ben écoute, moi j'aime bien ce côté-là en fait. Ça désacralise un peu.

Un petit côté rétro, vieille chanson française.
Non c'est pas tellement ça, c'est l'histoire de désacraliser en fait, c'est-à-dire que même si j'ai une tronche d'abruti sur cette affiche et que bon au bout d'un moment j'en ai marre de la voir, en même temps, j'aime bien l'idée qu'elle puisse déplaire, y compris aux gens qui m'aiment bien.

T'avais déjà posé sur une moto pour le livret de La mémoire neuve.
Oui, ben en fait quand on est allé faire les photos pour le disque, y'avait une moto à un moment donné, je suis passé devant j'ai dit " tiens j'aimerai bien…", mais en plaisantant en boutade, et Richard Dumas après voulait me faire aller sur toutes les motos de la ville. Non j'aime bien cette photo parce qu'elle a un côté hyper ringard, je trouve ça assez marrant, je trouve ça assez anecdotique.

RT @popnews: C'est toujours un plaisir de retrouver Dominique A, et en plus pour deux disques en 2018 ! https://t.co/waWAgNM7Zj @WagramDigi
3hreplyretweetfavorite
Rendez-vous le 24 mars à @lasirene17 de La Rochelle pour le coup d’envoi de la tournée de Dominique A. Plus de 20 d… https://t.co/ZKEvqA6GoM
23hreplyretweetfavorite
Dominique A en tournée ce printemps, dans la foulée de la sortie de l’album « Toute Latitude ». #joiehttps://t.co/ImQuyPTfpN
© 2017 - Comment Certains Vivent