Concerts

Newsletter CCV

 

Fedaden : de Vangelis à Dominique A

Fedaden Par rapport à la scène, est-ce tu as l’impression que c’est plus dur pour toi, isolé derrière son ordi, que pour un groupe ?
Ce n’est pas spécialement plus dur pour moi, car là aussi je l’assume pleinement, mais c’est peut-être pour gens qui sont dans la salle à qui il peut leur manquer un truc en voyant un gars derrière un laptop, les yeux rivés sur l’écran. Bon tu regardes la foule de temps en temps, mais bon… Alors oui des fois ça me frustre de temps en temps par rapport au gens. J’aimerais leur offrir quelque chose de plus conséquent. On va procéder par étape, là je vais jouer avec un batteur, avec qui ça se passe très bien, et à la rentrée on commencera les premières dates ensemble.

Lorsque tu es sur scène est-ce que tu as la possibilité de réagir par rapport à l’audience du moment, une ambiance particulière ?
Oui, oui, je peux faire un peu ce que je veux, ce n’est pas figé, même si le live t’oblige à une certaine structure que tu ne peux pas changer radicalement. On est au XXIème sicle et les ordinateurs proposent des interfaces réussies. J’ai fait des concerts où la réaction du public était plutôt encourageante. Sur des grosses scènes, c’est peut-être un peu plus gênant.

Justement est-ce que ta musique en live convient à des ambiances particulières ? Je pense particulièrement à celle de l’espace culturel Bellegarde de Toulouse où l’on a pu te croiser, une ambiance un peu d’auditorium…
Ben justement je pense que cette formule là va plutôt très bien, mais j’aime tout autant les grosses scènes tel que l’on peut en rencontrer aux Nuits Sonores par exemple, où c’est tout aussi agréable, mais ce n’est pas la même intimité. Y’a un côté plus rock’n roll, plus festif. J’aime les deux en fait. Mais effectivement je suis peut-être plus à l’aise derrière mon laptop dans une ambiance plutôt intimiste.

FedadenEt au-delà de ton propre ressenti, ta musique peut s’adapter aux divers terrains rencontrés ?
Oui je pense qu’elle peut s’adapter facilement. Après, c’est vrai qu’une ambiance intimiste ne nuit pas à l’ambiance mélancolique de certains titres, et c’est même très plaisant. Après pour de grosses scènes il faut arriver à être un peu plus intéressant, afin qu’il y ait plus de choses à regarder, pour assurer le spectacle !

Dans la pop-music, on retient souvent la mélodie ; dans ta musique, quel est le point de départ ? une mélodie, une rencontre, un lieu ?
C’est bien souvent une mélodie sur laquelle je m’appuie. Parfois on pourrait voir une structure classique avec un couplet et un refrain, mais c’est surtout à partir d’une mélodie que je construis mes morceaux. D’autant plus ces dernières années. Mais des fois, ça peut venir d’une structure plus complexe. Y’a pas vraiment de règles en fait.

Dans ta musique y’a un côté organique, chaleureux, voire presque solaire. La couverture de l’album reprend d’ailleurs des tons très chaux avec ce gros plan d’une orchidée. Ce côté-là peut faire penser à Biosphere.
Effectivement même si je ne peux dire que cela m’a beaucoup influencé car je n’ai pas beaucoup écouté, mais y’a cette utilisation des synthés analogiques qui amène ces tons chauds, un peu ronds, avec des structures complexes et évolutives. J’aime bien aussi les sons un peu sales, un peu distordus, pas agressifs, mais avec des détails. Pas aseptisés. Je trouve ça d’ailleurs assez marrant de faire quelque chose d’organique avec des moyens globalement numériques, même si j’utilise parfois des synthés analogiques. Après tout est dans l’ordi, et ma musique c’est des 0 et des 1. L’ordinateur est surtout pour moi un outil.

SCINTILLATION from Xavier Chassaing on Vimeo.



Ta musique semble résolument tournée vers un certain optimisme, la lumière, avec quelques pointes de mélancolie, mais on très loin d’une ambiance plombée comme sur le dernier Portishead.
Oui, même s’il y’a quelques morceaux un peu sombre dans l’album, comme Vulture par exemple. Dans la mélancolie, même si à un moment donné tu as perdu quelque chose, tu regardes plutôt vers le futur, enfin c’est comme ça que je le conçois. Mais je suis content de ta remarque car y’a beaucoup de gens qui trouvent ça trop « dark », alors que pour moi, ce n’est pas du tout le cas. Y’a vraiment une bonne partie de l’album qui est très positive. Et l’idée de la pochette issue du clip de Xavier Chassaing s’est imposée facilement alors que je cherchais l’idée pour illustrer l’album.

Double actualité en 2018 pour Dominique A avec la sortie le 9 mars de Toute Latitude (enregistré en groupe), suivi… https://t.co/yDLXhmjieX
RT @sochaux_lapin: Billets déjà pris pour 2018 : A pour Dominique A, B pour @bellesglasgow et @phoebe_bridgers 😀 https://t.co/UdScfgKvaU
RT @BELMONTBOOKINGS: On April 15th @MrAdrianCrowley is opening a special sold out show of Dominique A. @CCertainsVivent at magnifique Cité…
© 2017 - Comment Certains Vivent