Laetitia Velma | Emportée au dedans - Comment Certains Vivent

Compagne de Dominique A, Laetitia Velma ouvrira le bal pour la Carte Blanche à la Philharmonie le 14 avril. Sa voix et ses mélodies sont les ingrédients parfaits pour lancer en douceur ce week-end particulier. L'occasion pour nous de lui poser quelques questions.

Vous aviez déjà partagé la carte blanche de Dominique A à la ferme du buisson en 2009, comment considérez-vous cette nouvelle participation ?
Je revois parfaitement ce moment à la Ferme du Buisson, c’était ma 1ère fois sur scène, ça ne s’oublie pas! Cette nouvelle carte blanche est une continuité de ma collaboration avec Dominique, qui a commencé par les arrangements qu’il a fait pour mon 1er disque « Les Eaux Profondes », puis il y a eu 3 morceaux co composés;  pour « l’Horizon » et  pour « Eléor » avec « Au Revoir Mon Amour ».
Nous avions fait aussi toute une série de concerts ensemble pour mon projet, d’abord en groupe puis en duo, en France, Belgique et Espagne.

 

Dans sa discographie, y a-t-il une chanson, un album qui se démarque ?
J’aime beaucoup ses chansons en anglais, comme Empty White Blues, celles en français au rythme lancinant qui va si bien avec sa voix: Le Commerce de l’Eau, Ce Geste Absent, et les collaborations avec Yann Tiersen ou Oslo Téléscopic. Et celles où il fait des vocalises!

Pour Dominique, ces deux jours s’inscrivent dans la tournée de Toute Latitude, son nouvel album. Qu’en est-il des vos projets actuels ?
Après mon 1er disque, j’ai sorti  « Cinq Lunes » qui est une parenthèse, piano chant, au style épuré et à l’ambiance « cinématographique ». Un 3ème disque, électro pop atmosphérique, mixé par Yann Arnaud (Air, Syd Matters, Maissiat…) est en attente de distribution…

Demain vous devez faire une carte blanche, sans aucune contrainte, quels sont les 5 artistes que vous invitez et pourquoi ?
Win Butler d’Arcade Fire, Agnès Obel, Rover, Philip Glass, Anna Calvi, pour les voix avant tout, et le mélange de rock et de classique.

Vous êtes éventuellement dans un travail d’écriture, d’enregistrement, de répétition… Etre invité pour un évènement comme celui-ci alors qu’il ne s’insère pas forcément dans le cadre d’une tournée est-il délicat à aborder, ou au contraire très facile et l’occasion de tester des choses ?
Pour « Cinq Lunes », j’ai fait plusieurs concerts plus ou moins intimistes comme celui pour le festival Variations au Lieu Unique à Nantes. J’essaie d’être en perpétuelle évolution dans ce solo.

 

Le week-end est aussi exceptionnel dans la mesure où il se déroule à la Philharmonie. Vous souvenez-vous d’un lieu spécial où vous avez pu jouer et qui vous a marqué pour une raison particulière ?
En Espagne où mon disque « Les Eaux Profondes » avait reçu un accueil particulier: bon enfant, à l’espagnole. Les espagnols sont fans de chanson française.

Et LA question de Dominique A : Quel est pour vous le but artistique ultime, le point que vous aimeriez atteindre ?
L’invention d’une machine (pas par moi!) capable de transcrire exactement la musique qu’on a en tête en connectant le cerveau directement au moyen d’enregistrement.

 

Le petit mot de Dominique A à propos de Laetitia Velma :
Le 14 avril, dans la petite salle de la Cité de la Musique, sera consacré tout d’abord à des artistes avec lesquels j’ai collaboré, dont une très proche, puisque, n’en faisons pas mystère, elle est ma compagne : Laetitia Velma, pour son projet solo piano voix autour de son album « Cinq Lunes », où flottent les esprits conjugués d’Agnès Obel et de Philip Glass, entre autres références. Avec Laetitia, nous avons par le passé co écrit ensemble plusieurs morceaux pour moi, « Antaimoro » et « Adieu Alma » sur « L’horizon » et « Au revoir mon amour » sur « Eleor »; j’ai par ailleurs produit son premier album, « Les eaux profondes », en 2011. Son projet au piano met en valeur ses talents de mélodiste, et son album est un appel au voyage intérieur. ça sonne un peu plat dit comme ça, mais les échos qu’elle recueille sur son travail font souvent état de cette idée du voyage.

 

Plus d'infos : Laetitia Velma
Philharmonie de Paris


Prochains Concerts

Plus de dates >>>

RT @MyBrightestDmnd: A Million and One is out November 23rd! You can pre-order the album and listen to the single, “It’s Me on the Dance Fl…
9hreplyretweetfavorite
RT @mermontemusic: Our new Album "Mouvement" is out. Thanks to the 20 musicians with whom we collaborated. We put all our love into it, we…
15hreplyretweetfavorite
RT @CortoNaoned: 2018 : un grand cru pour #DominiqueA ! 2 Superbes albums. Vivement sur scène ! @CCertainsVivent https://t.co/PaX6R5rUVG
23hreplyretweetfavorite